Recrutement externe VS mobilité interne, quel est le meilleur choix pour votre entreprise ?

9 mai 2016 à 14:07:59Actualités

Lorsqu’un poste est vacant dans une entreprise, qu’il soit dû à un départ ou à une création, se pose rapidement la question de trouver la meilleure personne pour l’occuper. Or entre restrictions budgétaires et recherche de performance, il n’est pas toujours facile de prendre la meilleure décision entre mobilité interne et recrutement externe.

 

 

recrutement&mobiliteSelon une étude effectuée par Mathieu Bidwell sur une banque américaine de 5000 personnes, à poste égal, une personne recrutée à l’extérieur est moins performante que celle recrutée par mobilité interne.

 

En effet, les collaborateurs recrutés en externe doivent se familiariser avec l’environnement de l’entreprise, ses processus internes, sa culture… alors que la personne venue d’un autre service aura besoin de moins de formation. On estime que l’écart ne se résorbe qu’au bout de 2 ans en moyenne. Une mobilité interne coûte également moins cher puisque les frais de recrutement et de formation seront réduits par rapport à un recrutement externe (sans compter que l’on réduit drastiquement les risques d’erreur de casting et de rupture de période d’essai).

 

Au niveau salaire, même si le collaborateur recruté à l’extérieur est moins performant, il sera mieux payé qu’un salarié ayant bénéficié d’une mobilité interne. A poste égal et en moyenne, un recrutement externe sera rémunéré 18 % de plus qu’une mobilité. En effet, il est souvent nécessaire pour motiver un collaborateur à quitter son entreprise de lui proposer un salaire supérieur à ce qu’il gagnait, alors qu’une personne qui reste dans la même entreprise sera généralement moins exigeante, du fait d’un risque moins élevé.

 

Autre point à ne pas négliger : avoir recours à la mobilité interne envoie un signal fort de reconnaissance aux équipes en place. C’est en effet un formidable système de rétention des talents et un moyen relativement peu coûteux de récompenser un collaborateur qui a fait ses preuves.

 

Pour autant, faut-il bannir le recrutement externe ? Pas nécessairement. En effet, selon le type de poste, opter pour une mobilité interne pourra vous priver d’un regard neuf et extérieur sur votre entreprise. D’autre part, une entreprise ne possède pas forcément en interne les compétences requises et même avec une formation, un collaborateur débutant ne sera jamais aussi performant qu’une personne qui possède une expérience acquise au sein d’autres entreprises (sans compter que dans les PME l’effectif est souvent trop faible pour permettre la mobilité).

 

Opter pour une mobilité interne ou un recrutement externe dépend donc d’un grand nombre de critères : type de poste, budget alloué, taille de l’entreprise, compétences présentes… qu’il convient d’étudier au cas par cas pour faire le meilleur choix. Dernier point et non des moindres, opter pour une mobilité interne laissera un poste vacant… qu’il faudra à nouveau occuper !

Camille BIDEAU