Intelligence artificielle

1 employé sur 3 pense que sa fonction sera remplacée par l’intelligence artificielle. Bien loin de cette idée, les organisations les plus avancées développent des stratégies intégrant l’IA dans les processus et les équipes afin d’optimiser la pertinence et la performance opérationnelle => 60% des organisations considèrent l’IA pour assister les employés.

 

Savoir et Compétences

La gestion du savoir et des connaissances continuera à être un différenciateur clé pour optimiser le potentiel de chacun et de l’entreprise. Beaucoup estiment encore que la gestion du savoir se limité à la préservation et au partage de celui-ci => 67% des organisations n’ont pas encore envisagé l’utilisation de système avancé ou d’IA pour gérer les connaissances.

Rémunération

Seules 23% des entreprises affirment avoir redéfini leur plan de rémunération durant les 12 derniers mois et 48% n’y ont pas apporté de modification depuis plus de 3 ans. Et pourtant, => les attentes des employés s’articulent autour de la valorisation des contributions individuelles pour 87% d’entre eux.

Recrutement des talents

Des challenges multiples : volume de candidatures, image employeur, visibilité, gestion des viviers, hard/soft skills… Le coût d’un mauvais recrutement est considérable.
Les tendances sont à une gestion efficace des réseaux sociaux, à l’entretien vidéo, aux analyses de CV (parsing, matching), à l’on-boarding à distance. => 80% des entreprises affirment que le social media recruiting les aide à approcher et identifier des candidats dits passifs.

Dialogue social

L’avènement de la RSE a réorganisé et restructuré les relations sociales dans l’entreprise qui a franchi un nouveau cap en termes d’exigence et de gestion, une tendance confortée avec la situation sanitaire.
Entre obligation par l’employeur d’informer des grandes orientations économiques et sociales de l’entreprise et droit par le CSE de pouvoir les consulter => la digitalisation prend tout sons sens en 2021 pour faciliter ces relations sociales.