I-Un exercice redouté

55%

des salariés français redoutent cet exercice.

84%

des salariés estiment mériter une
augmentation.
Pourtant, seuls 52% d’entre eux envisagent d’en demander une prochainement

Plusieurs raisons poussent les salariés à ne
pas vouloir demander d’augmentation.


A-Le fait de ne pas oser demander


B-Un contrat qui n’offre pas de possibilité
d’augmentation


C-La non nécessité de demander une augmentation
(satisfaits de leur propre salaire, ou considèrent qu’ils
seront augmentés sans avoir à le demander)


D-Les raisons conjoncturelles et crise financière

II- La négociation salariale, révélatrice de nouvelles attentes pour certains et d’inégalités pour d’autres

66%

des salariés aimeraient
aborder d’autres sujets
que leur fiche de paie.

Dans les attentes sont aussi mentionnées :

  • les formations
  • Les enjeux de QVT
  • Le nombre de jours de congés et de RTT
  • La rémunération variable sur la base d’objectifs personnels

Des injustices apparaissent également :

Être une femme est perçu comme un handicap par les principales concernées.
66% d’entre elles estiment que cela joue en leur défaveur.

70% des salariés considèrent que les augmentations sont plus souvent attribuées aux personnes qui osent en demander qu’à celles qui les
méritent.

Pour consulter l’étude complète OpinionWay pour Altays : «Les salariés et la négociation salariale». Compléter le formulaire d’envoi accessible via ce lien :